AuthorsDen.com  Join Free! | Login 

 
Happy 4th of July!
   Popular! Books, Stories, Articles, Poetry
Where Authors and Readers come together!

Signed Bookstore | Authors | eBooks | Books | Stories | Articles | Poetry | Blogs | News | Events | Reviews | Videos | Success | Gold Members | Testimonials

Featured Authors: Jennifer Chase, iHarry and Elizabeth Lawrence, iAlbert Megraw, iD. Wayne Dworsky, iDerek Flower, iKen Brosky, iMichele Poague, i
Buy Signed Books > Les sources de valeurs $32.96The sources of values $32.96The challenge $26.95Le défi $26.95Marcel, le jeune esprit positif, livre 3 $21.97Marcel, the young positive mind, book 3 $21.95Les sources de valeurs $32.96The sources of values $32.96Food for thought $22.49Matière à penser $21.96A stranger's wonderful chronicles, Book  $30.95Les merveilleuses chroniques d'un étrang $31.50
  Home > Action/Thriller > Books

Popular: Books, Stories, Articles, Poetry   


Antoine Archange Raphael

  + Follow Me   

· 78 titles
· 23 Reviews
· Share with Friends!
· Save to My Library
·
Member Since: Nov, 2009

   Sitemap
   My Blog
   Contact Author
   Read Reviews

Books
· Les sources de valeurs

· The sources of values

· The challenge

· Le défi

· Marcel, le jeune esprit positif, livre 3

· Marcel, the young positive mind, book 3

· Les sources de valeurs

· The sources of values

· Food for thought

· Matière à penser


Articles
· About The challenge

· Au sujet de Le défi

· Les sources de valeurs, par Antoine A Raphael

· The sources of values, by Antoine A Raphael

· La signification de la justice dans Vaudou, dans les limites de la loi

· L'harmonie et le contraste, l'atout féminin

· The female element in Harmony and Contrast, the female impact, by Antoine

· The essential role of requited love in Ninny's home, the confrontation

· Le rôle primordial de l'amour partagé dans la maison de Nini, la confronta

· L'âge énigmatique de Marcel, dans Marcel, le jeune esprit positf


Poetry
· Le mariage

· Autre que je suis

· La belle Jasmine

· Sunset in N'kamba

· Un coucher de soleil à N'kamba

· Un simple geste

· A simple gesture

· A moment of silence

· Une minute de recueillement

· Other than I

         More poetry...
News
· dear Authors and readers

· Where to find new editions of my works

Antoine Archange Raphael, click here to update your web pages on AuthorsDen.
Books by Antoine Archange Raphael
La découverte mutuelle, au bout du tunnel
by Antoine Archange Raphael  Antoine A Raphael 

Share this with your friends on FaceBook
Books by Antoine Archange Raphael
· The sources of values
· Les sources de valeurs
· The challenge
· Le défi
· Derrick, le sage adolescent et son association salvatrice
       >> View all 42

Category: 

Action/Thriller

Publisher:  www.lulu.com ISBN-10:  0557561728 Type:  Fiction
Pages: 

490

Copyright:  July 15, 2010 ISBN-13:  9780557561728


Click here to buy this book!

Get your Signed copy today!

Amazon
Lulu
Amazon
Barnes & Noble.com
lulu
La découverte mutuelle, au bout du tunnel

Il s'agit d'un roman qui montre la possibilité de l'harmonie raciale.

Marie et Bernard doivent une dette de reconnaissance envers la philosophie, cette « intruse » dans tous les aspects de la vie ; car, grâce à elle, les personnages principaux du livre ont oublié leur haine causée par leur culture différente et ont répondu à la nature alléchante d’un bon dialogue philosophique. En effet, Marie et Bernard ont découvert que, comme la musique, la philosophie constitue une langue universelle. En d’autres termes, malgré la multiplication ahurissante des moyens de distraction, la philosophie, selon Karl Jasper, demeure accessible à tout le monde. En somme, la philosophie ne se développe pas en vase clos et à partir de rien. Elle reflète d’une façon plus ou moins dialectique et critique les éléments de la réalité : nos us et coutume, nos actions à tous les niveaux, nos visions globales du monde... Que se passe-t-il ? Pourquoi devons-nous philosopher ? Si tout se déroulait harmonieusement à travers le monde, nous n’aurions aucune raison de philosopher. En revanche, autour du philosophe les gens s’activent, qui ne sont pas les produits de notre imagination.. Beaucoup souffrent de privation. D’autres se débrouillent et se maintiennent tant bien que mal, dans le contexte social. Certains accumulent des fortunes colossales et possèdent le pouvoir et le monopole de la force organisée au point d’imposer leur volonté à la nation et aux gens qu’ils dirigent. Des connaissances dites positives élargissent les horizons intellectuels et technologiques, à côté des guerres intestines et internationales. Des conduites réfléchies et des actes désespérés et irrationnels se déploient simultanément dans le même monde. D’un côté, l’image télévisée montre le vaisseau spatial, un projet de plusieurs billions de dollars ; de l’autre, l’image d’une ligne d’hommes, de femmes et d’enfants, munis de boîtes vides, à l’attente de nourritures gratuites. D’un côté, des gouvernements, assistés d’une riche panoplie d’experts dans différents champs d’activités, rendent la vie infernale à leurs sujets, refusant à ces derniers la santé publique, l’emploi, l’accès à l’éducation ; de l’autre, un seul individu essaie d’apporter du baume au cœur de millions de gens à travers la planète. Alors, un vrai imbroglio sollicite la réflexion philosophique ; le philosophe ne fait-il qu’éveiller dans l’esprit de ses lecteurs ou de ses auditeurs ce qui flottait déjà dans leur subconscient, ou dont ils avaient conscience, mais qu’ils trouvaient du mal à exprimer

Excerpt
Le monde semble évoluer rapidement. La science et la technologie font des prodiges de valeur dans les domaines de la télécommunication, de la technologie, du transport, des divertissements, de l’habitat… Et, malgré tout, nous nous décourageons ; les gens sont remplis d’amertume et de mécontentement (pour ne pas dire de désespoir).
Il n’est point nécessaire de mener des enquêtes approfondies pour réaliser que l’humanité, partout à travers la planète, trahit une certaine désorientation, une certaine perplexité et un certain doute sur l’idéal de civilisation dont nous parlons si tant. En effet, la notion de civilisation impliquerait de meilleures relations interpersonnelles, une plus grande objectivité dans l’administration des intérêts communs, une atmosphère de bonne volonté et de générosité.
Toutefois, à travers le monde, des situations malheureuses, impensables se succèdent les unes des autres. Elles dérivent d’une infinité de sources diverses telles que la haine, la guerre, la pauvreté, le manque de charité, l’ignorance, le préjugé. Si ces situations diffèrent par leur nature et leurs conséquences, elles révèlent toutes la diffusion du mal au sein de notre monde ; elles trahissent toute une tendance universelle de minimiser, de vilipender la nature humaine et de la réduire à une simple chose.
Ces situations nous attristent, mais ne nous surprennent pas. En réalité, l’administration et les mesures sociales, à travers les âges, n’ont jamais été suffisamment prudentes, compatissantes et désireuses de rendre la vie des masses plaisante. Celles-ci ont fait appel à la justice, à une vie décente, parfois à une prise de conscience de leur existence. Elles ont exprimé leur désir de se contenter de la satisfaction de leurs besoins primaires et de suivre quelqu’un qui serait humain assez pour les aider à assurer ces choses simples de la vie, mais en vain. Elles sont frappées de désespoir d’année en année, de siècle en siècle, dès l’apparition de l’homo Faber et de l’homo sapiens, jusqu’à notre ère. L’équation n’a jamais changé : une poignée de gens monopolisent le pouvoir et la fortune, tandis que les masses barbotent dans la boue.
Malgré tout, la situation s’empirerait sans la venue, d’une génération à une autre, de visions d’espoir incarnées dans la personne de quelques grands esprits.
Ces grands esprits, à côté des philanthropes, ont donné sens à la vie, montrent des nouvelles et meilleures façons existentielles, et s’élèvent au-dessus de nos préjugés coutumiers. Ils n’ont jamais cessé de nous rappeler la manière idéale de nous conduire et de nous traiter les uns les autres. Ils incarnent la droiture, la compassion et la détermination. Ils sont des exemples de grandeur humaine. Et nos jeunes gagneraient à les connaître et à essayer de les imiter.


Reader Reviews for "La découverte mutuelle, au bout du tunnel"


Reviewed by Antoine Raphael
La signification de la philosophie
Dans « La découverte mutuelle, au bout du tunnel »
Un roman
par Antoine Archange Raphaël
Marie et Bernard doivent une dette de reconnaissance envers la philosophie ; car, grâce à elle, ils ont oublié leur haine et ont répondu à la nature alléchante d’un bon dialogue philosophique.
En effet, Marie et Bernard ont découvert que, comme la musique, la philosophie est une langue universelle.
En d’autres termes, malgré la multiplication ahurissante des moyens de distraction, la philosophie, selon Karl Jasper, est accessible à tout le monde.
En somme, la philosophie ne se développe pas en vase clos et à partir de rien. Elle reflète d’une façon plus ou moins dialectique et critique les éléments de la réalité.
Autour du philosophe les gens s’activent. Une forte majorité souffre de privation. D’autres se débrouillent et se maintiennent tant bien que mal dans le contexte social. Des connaissances dites positives élargissent les horizons intellectuels et technologiques, à côté des guerres intestines et internationales. Des conduites réfléchies et des actes désespérés et irrationnels se déploient simultanément dans le même monde. D’un côté, l’image télévisée montre le vaisseau spatial, un projet de plusieurs billions de dollars ; de l’autre, l’image d’une ligne d’hommes et de femmes, munis de boîtes vides, à l’attente de nourritures gratuites. D’un côté, des gouvernements, assistés d’une riche panoplie d’experts, rendent la vie infernale à leurs sujets ; de l’autre, un seul individu essaie d’apporter du baume dans le cœur de millions de gens à travers la planète. Alors, un vrai imbroglio sollicite la réflexion philosophique. Aussi le philosophe ne fait-il qu’éveiller dans l’esprit des lecteurs et des auditeurs ce qui était déjà dans leur subconscient, ou dont ils étaient conscients, mais qu’ils trouvaient du mal à exprimer.
A titre d’exemple, Marie et Bernard soulèvent des questions capables de solliciter l’activité philosophique : pourquoi existe-t-il tant de problèmes irrésolus sur notre planète tandis que la science, proclame-t-on, atteint à un haut degré de sophistication ; tandis que la méthodologie scientifique a acquis droit de cité dans les autres sphères d’activités humaines ? Pourquoi la persistance d’une déshumanisation endémique, tandis que les pensées les plus diverses et révolutionnaires affectent les endroits les plus reculés du monde, grâce au développement des moyens de communication ? Pourquoi cette atmosphère d’animosité et de haine universelle, tandis que les sectes religieuses et d’autres groupes moralisants distillent des préceptes de savoir-vivre à travers le monde ? Pourquoi existe-t-il tant de problèmes sur notre planète, malgré notre croyance d’avoir atteint à un haut degré de civilisation ? Avons-nous fait des progrès dans le domaine de la moralité, de la religion, de la science, de l’art et de la philosophie ? Si la réponse est positive, comment l’expliquer ? Si la réponse est négative, alors il faut conclure à la nature énigmatique de l’humanité. Sommes-nous les esclaves de nos cerveaux, au point de ne pas hésiter à causer tant de tragédies à travers la planète ? Comment orienter le pouvoir dominant de nos cerveaux dans des voies constructives ? Bernard et Marie ne conçoivent point les calamités causées par des hommes et des femmes, sans se représenter le processus cérébral qui les y a conduits : leur conception, la délibération possible sur elles et leur exécution. Comment pouvons-nous, à un moment donné, suspendre nos efforts insensés ? Nous comprenons alors la mixte réception faite au philosophe : certains l’accueillent chaleureusement ; d’autres l’abominent ; beaucoup le prennent pour un fou.
Après avoir passé un long temps à dialoguer sur ces questions, Bernard et Marie concluent que les raisons de leur désaccord personnel représentent des broutilles. Alors, ils tombent amoureux l’un de l’autre.
Note: Le livre "La découverte mutuelle, au bout du tunnel" peut se procurer directement de: www.lulu.com. ou Amazon, Barnes&Noble et bien d'autres distributeurs en relation avec lulu industrie


Want to review or comment on this book?
Click here to login!


Need a FREE Reader Membership?
Click here for your Membership!



Popular Action/Thriller Books
  1. The Blood of Art
  2. Adoption
  3. Rodrigo's Complete Story - Both Volumes of
  4. Poet’s Choice Vol 4 A Bouquet of Roses
  5. Clues of Chaos
  6. The Scorpion
  7. The Mexican Swimmer - Book Noir
  8. Waking Dreams; The Subtle Reality
  9. Swords of David, by Louis J. Feinstein & N
  10. The Mexican Swimmer's Final Dive

Knights of the First Order by Arthur Jackson

An action thriller with a capital "T". You will enjoy and savor each page, as you are drawn into the chaos that engulfs James Ellis and Kathy Allison, as their new romance, and the..  
BookAds by Silver, Gold and Platinum Members

Authors alphabetically: A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Featured Authors | New to AuthorsDen? | Add AuthorsDen to your Site
Share AD with your friends | Need Help? | About us


Problem with this page?   Report it to AuthorsDen
© AuthorsDen, Inc. All rights reserved.